Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daniel

  • Haiku 161 - juin 2016

     

    il pleut, gouttes d'eau
    le vert s'étale infini
    il a plu, fleurs d'eau

     

    14/06/16 - ©dh

     

  • Haiku 160 - après la pluie

     

    enfant d'une ondée
    une perle de cristal
    sublime une rose

     

    12/05/16 - ©dh

     

  • Haiku 159 - forsythia

     

    ivresse de jaune
    éclats d’un printemps lumière
    forsythia au cœur

     

    14/04/16 - ©dh

     

  • Haiku 158 - nuit d'été

     

    les yeux pleins d'étoiles
    le poète se nourrit
    d'un croissant de lune

     

    26/03/16 - ©dh

     

  • Haiku 157 - passent les ans

     

    le vent du printemps
    souffle les bougies bonheur
    bien plus chaque année

     

    04/03/16 - ©dh

     

  • Haïku 156 - douceur printanière

     fleur.jpg

     

     délicate fleur
    d'un cerisier rose et blanc
    caresse le vent

     

    02/02/16 - ©dh

     

  • Haiku 155 - le greffier

     

    la démarche altière
    moustaches horizontales
    passe un matou roux

     

    14/01/16 - ©dh

  • Vous ici, monsieur le comte...

    fauteuil.jpg

     

    Dans les sombres coursives, là où un vertigineux escalier en colimaçon montait et descendait, j'ai rencontré l'esprit vagabond de l'impénitent pénitent... Il y a longtemps, il avait fuit ce lieu pour les Provinces-Unies... Ce fut là le tournant de sa vie qui l'amena, plus tard, à marquer fortement de son empreinte la République naissante...

     

    12/01/16 - ©dh

  • Haiku 154 - le patineur

     

    sur un fil secret
    du pied droit puis du pied gauche
    glisse un patineur

     

    18/12/15 - ©dh

  • Haiku 153 - noël

     

    brillent de mille feux
    les lumières de Noël
    dans nos cœurs d'enfant

     

    15/12/15 - ©dh

     

  • Surlendemain

    Aujourd’hui, surlendemain de ce treizième jour de novembre, un soleil diffuse une lumière douce dans mon jardin. A mes pieds s’étale un grand tapis jaune rouille tissé de milliers de feuilles des arbres tout alentour. Mon regard se lève vers le ciel. Il est bleu. Presque instantanément je ressens un grand froid dans ma poitrine. Mon cœur se trouve pris dans une gangue de glace. Le ciel est bleu... Bleu glace.

     

    15/11/15 - ©dh

     

  • Haiku 152 - amours d'été

     

    sur le sable écrit
    des noms qu'emporte le vent
    nos amours d'été

     

    13/11/15 - ©dh